Tout ce que vous devriez savoir !

Comment une ruche devient-elle bourdonnante ?

54

Il est conseillé de se concentrer sur la reconstruction d’un essaim (en supposant qu’il soit encore en saison) plutôt que de tenter de sauver une colonie mourante avant d’envisager ces deux scénarios.

Si vous débutez, cela peut sembler contre-intuitif, mais croyez-moi : si vous suivez l’ordre naturel des choses, votre rucher sera florissant. Pour une explication plus approfondie, veuillez vous reporter à la section suivante.

C’est quoi une ruche Bourdonneuse ?

une reine morte durant l’hiver : ruche bourdonneuse (absence de reine, plusieurs oeufs par cellule) une reine blessée, est une reine tuée par ses ouvrières : ruche bourdonneuse (absence de reine, plusieurs oeufs par cellule) une reine dont la spermatique est vide : reine bourdonneuse (1 seul oeuf par cellule).

Comment reconnaître une ruche bourdonnante ?

L’apiculteur expérimenté reconnaîtrait probablement rapidement cette circonstance, tandis que l’apiculteur amateur ne l’apprendrait probablement qu’après coup.

Les élèves de mes cours apprennent à écouter le bourdonnement des abeilles lorsqu’elles entrent et sortent de la ruche. Les problèmes se préparent lorsque les abeilles commencent à émettre ce faible bourdonnement.

Trouver un cadre de cellules femelles qui s’est transformé en cellules mâles (1/3 plus grand) est la preuve certaine d’une ruche active. La régularité des cellules operculées n’est pas aussi constante que lorsqu’une reine pond du couvain femelle. Contrairement aux opercules relativement plats des cellules femelles, les cellules mâles sont extrêmement bombées et auto-existantes.

La présence de plusieurs œufs dans une cellule est un autre indice d’alerte qui ne peut être ignoré.

Un de ces indices est la prépondérance de jeunes hommes sur les photos. Les mâles sont donc plus nombreux que les femelles et prennent le contrôle de la ruche. De vastes réserves de miel non operculé et de pollen ont été trouvées dans les cadres.

Comment une colonie se fait-elle bourdonneuse ?

Selon qu’elle est haploïde ou diploïde, une reine va pondre des œufs haploïdes ou diploïdes. Ainsi, elle pond des œufs mâles (haploïdes) ou femelles (diploïdes) (œufs diploïdes). Alors qu’un œuf fécondé est appelé diploïde, un œuf non fécondé est appelé haploïde.

La reine ne déposera jamais un œuf dans le mauvais type de cellule. Cela signifie que si elle dépose un œuf dans une cellule mâle, ce sera toujours un mâle. Si elle choisit de déposer un œuf dans une cellule femelle, seule une larve femelle pourra éclore.

Comment réagir lorsqu’une ruche devient bourdonnante ?

Pour ma part, bien que j’aie expérimenté une variété d’approches – peut-être même toutes – aucune d’entre elles ne s’est avérée utile et productive. Cela demande beaucoup de temps et d’efforts, et le résultat est presque certain d’être infructueux dans 99,99 % des cas. Lorsque vous avez la capacité de vous reproduire, il est plus avantageux de créer des essaims que de tenter de conserver ce qui n’est pas encore viable.

Jetons un coup d’œil à quelques moyens qui sont complètement inutiles :

Placer un cadre de couvain avec des œufs fraîchement pondus ?

Sur le papier, cette approche est celle qui devrait donner le plus d’assurance. En théorie, c’est faisable, mais en pratique, c’est presque impossible pour une raison très simple : le cycle de vie de l’abeille (voir mon cours d’apiculture par internet).

Introduire une nouvelle reine déjà fécondée ?

Même si cette jeune reine était approuvée en tant que reine, il y aurait encore une période d’attente d’environ trente jours avant qu’elle puisse voir la naissance de ses premières filles. C’est une chose qu’il faut comprendre, car la situation arrive déjà à son terme. Cependant, lorsque la plupart des abeilles présentes seront décédées (pour des causes naturelles), il sera trop tard pour les remplacer.

Lorsqu’une abeille pondeuse est présente, il est fréquent que les reines étrangères soient rejetées par la colonie en conséquence.

Comments are closed.